Coopération et solidarité internationale

 

Enjeux

  • Faire face à la complexification croissante du secteur de l’aide au développement (diversification des acteurs, des thématiques, des outils…) ;
  • Prendre en compte les nouveaux besoins en matière de financement (mobilisation de ressources additionnelles, prévisibles, pérennes en complément de l’aide publique) ;
  • Accélérer le changement d’échelle et la réplication des bonnes pratiques pour réaliser les objectifs de développement du Millénaire ;
  • Renforcer la coopération et la coordination entre les différents acteurs, pour assurer une réponse optimale aux besoins des bénéficiaires ;
  • Encourager la mise en place de cercles vertueux, pour une plus grande autonomie des acteurs au Sud (compétences, financements…).

Expérience de Nomadéis

  • Connaissance de l’architecture globale de l’aide au développement et de ses évolutions actuelles (nouveaux acteurs, mécanismes…) ;
  • Expérience opérationnelle de projets et programmes de développement sur le terrain dans plus de 20 pays (Afrique, Océan indien, Asie, Amérique du Sud) ;
  • Collaboration régulière avec les acteurs clés de la solidarité internationale : associations et ONG, villes (coopération décentralisée), pouvoirs publics, fondations, bailleurs, Nations Unies… ;
  • Contribution à des réseaux et groupes d’experts internationaux en particulier sur le thème de l’accès aux services de base ;
  • Suivi de l’agenda international (Sommets mondiaux du développement durable, Forums de l’eau, forums urbains mondiaux…).

Offre de Nomadéis (exemples de prestations)

  • Etudes, recherche prospective (pratiques des acteurs, tendances…) ;
  • Audits organisationnels (objectifs, contraintes, ressources, gouvernance…) ;
  • Evaluations, études d’impact (aspects techniques, financiers, institutionnels…) ;
  • Etudes de faisabilité (diagnostics socio-économiques, dimensionnement…) ;
  • Montage de partenariats et alliances (schémas de coopération, conventions…) ;
  • Recherche, mobilisation de financements (chiffrage, dossiers de candidature…) ;
  • Gestion de projets de développement (planification, encadrement, reporting…) ;
  • Capitalisation, gestion du savoir (ateliers, conférences, formations…) ;
  • Développement de l’image et de la notoriété (stratégies de communication) ;
  • Veille pays (contexte stratégique, géopolitique, cadres de coopération…).